Confirmation de IGWE

Humilité abnégation et professionnalisme ; des mots qui résument à la perfection la personnalité que nous allons découvrir dans cet nouveau numéro de Discovery. Inscrit à l’état civil sous le nom de Eric Yao Otou Black-T puisque c’est de lui qu’il s’agit est un artiste Togolais née à Accra au Ghana où il vécut jusqu’à la fin de ses études. Black-T, s’est très tôt intéresser à la musique. Apres une brève formation dans les studios d’Andigo Music Production en 2002. Black-T rallie Lomé où il intègre l’équipe de Dodo Production et sort son premier titre « alonmé mano » . Inspiré des réalités socioculturelles ce single révèle alors aux yeux de tous mélomanes togolais son génie. Les collaborations avec les leaders de la musique togolaise de l’époque ne tardent pas. L’artiste Wedy ou encore les Most wanted s’affichent au côté du jeune prodige. S’en suit alors une période de disette, pourquoi?

L’artiste aurait décidé de retourner au Ghana pour approfondir sa formation en ingénierie musicale. Apres 4 années de perfectionnement, Black-T revient sur la scène musicale togolaise avec le single alognédji qui rencontrera un fort succès auprès du publique togolais et ghanéens et Confirmant ainsi sa place parmi les ténors de la musique togolaise, il crée son studio Black Music Production où il se produit lui même et travail avec d’autres artistes togolais comme : Yaovi kheteti et Boris Ket pour ne citer que ceux-là. Plus tard il fonde Chrono’s one family avec Etana, benJ, Prostone et Dizaya. Amoureux du travail bien fait et très rigoureux, il arrive à concilier sa carrière d’ingénieur de son et d’artiste de la chanson. Sur cette dernière décennie l’artiste aura été très productif ; enrichissant ainsi son répertoire de plusieurs tubes. Citons donc : #VVNT(vonvon nonto) en 2013(tube de l’année au All Music Award) et « Mikui » sorti la même année, en 2014 il sort « edjodjinam », « makpondé » et « I wanna Know ». son titre « fire burn them » fait le buzz. En 2016 il réveille ses instincts de « lover » avec le tube « comeback ». L’année suivante il sort « reconnaissance » (une dédicace spéciale à ses fans), « shine your eyes » , « Igwe » et « Boto » Il compte aussi à son actif plusieurs collaborations autant sur la scène nationale qu’internationale.

Les artistes comme Pikaluz , R-Queeny et la légende King Mensah , Etane sont entre autre ceux avec qui il a eu la chance de collaborer. Sur le plan international, nous pouvons parler du rappeur camerounais Mink’s, et des béninois Hartin hod et Nasty Nesta (remix de son tube Boto) Le travail bien fait étant toujours récompensé, en 2016 l’artiste fut nominé aux heroes 228 et remporte les prix du meilleur artiste masculin et du meilleur featuring (menopoz avec R-Queeny) au all music award en 2017. Nominé encore aux Heroes 228 en 2018 il remporte le prix du Heroes Africa au côté des Toofan Dernière actualité en date, l’artiste vient de boucler avec succès une tournée européenne. Et lance bientôt un nouveau single intitulé « Edoyé » Le désormais « Igwe » de la musique togolaise s’est fait un nom sur la scène musicale togolaise et semble s’être mis en quête d’une notoriété internationale. Le meilleur qu’on peut lui souhaité sur son parcours est de rencontré le plus de succès. Force à l’artiste.

Credit: Togo Music Infos

Leave a Reply

Copyright Black T Igwe - Designed by Comtech-Design
Translate »